83 av du 11 Novembre
17000 - La Rochelle
06 148 148 81
www.art-espace83.com

Bernard Moninot

28/09/2018 au 10/11/2018

Bernard Moninot : né à Le Fay en 1949 vit et travaille à Château-Chalon et au Pré-Saint-Gervais .
Professeur aux Beaux Arts de Paris de 2005 à 2015.
Bernard Moninot est représenté par les galeries Jean Fournier et Catherine Putman à Paris.

Exposition collective cet été au Musée d'Art moderne de Nice : Cosmogonies. Au gré des éléments.
Musée de Dunkerque en septembre prochain.

Principales expositions personnelles: 1974 Musée d’Art moderne de Saint-Étienne. 1977 DocumentaVI, Kassel. 1979 Fondation Maeght. 1980 Musée d'art moderne de la Ville de Paris. 1997 Galerie Nationale du Jeu de Paume, Paris. 1998 Fruitmarket Gallery, Edimbourg. 2001 National Gallery of Modern Art, Bombay et Delhi. 2010 MACVAL de Vitry. 2013 Musée Jean Cocteau, Menton. 2014 Cabinet des dessins Jean Bonna, Beaux-Arts de Paris. 2017 Art Genève Galerie Andata Ritorno. 2018. « Chambre d’écho » Galerie Jean Fournier, « Cadastre » galerie Catherine Putman

Publications récentes :
2012 -Monographie par Jean-Christophe Bailly, André Dimanche éditeur.
2014 - Bernard Moninot, Dessin(s) par Jean-Luc Nancy. Editions Beaux-Arts de Paris.
Vidéo : https://www.artinterview.com/project/bernard-moninot/


Articles publiés en 2018 :
Art Press n° 453 « L’espace temps selon Bernard Moninot » entretien avec Catherine Millet, Art Absolument n°82, « Chambre d’ écho » entretien avec François Jeune.

Une poétique de l’écoute
(Extrait du texte de présentation de la monographie Bernard Moninot par Jean Christophe Bailly) :
" L’œuvre de Bernard Moninot ne rentre dans aucune des grandes catégories expressives. Bien qu’elle travaille avec la pigmentation, elle ne ressortit pas à la peinture, bien qu’elle se déploie dans l’espace, elle ne se donne pas à percevoir en tant que sculpture et, enfin, elle ne relève pas véritablement de ce que l’on entend par installation. Le plus juste serait de dire qu’elle est de l’ordre du dessin : mais un dessin élargi (au sens où Novalis avait pu parler de « poésie élargie »), se déployant en objets spatiaux sur ou par des matériaux de tracement et d’inscription absolument originaux. Le verre, le vent, le métal, le noir de fumée, la percussion. Un dessin qui a même affaire à la photographie, par son rapport au temps (instantanés, temps de pose)."



  encre sur papier  
2009 - Art-espace83.com by B2C Communication